Ariane Brodier face au racisme : ses jeunes enfants avec Fulgence menacés…

0
19

Voilà des propos qui font froid dans le dos… La sympathique Ariane Brodier a récemment révélé que des internautes racistes n’hésitaient pas à la menacer elle, son compagnon Fulgence Ouedraogo, ainsi que leurs deux jeunes enfants !

Le bonheur d’Ariane Brodier et de son compagnon le rugbyman Fulgence Ouedraogo ne plaît pas à tout le monde. En 2019, des internautes racistes n’hésitent pas à envoyer aux parents d’un petit garçon de 1 an et demi et d’une petite fille de 2 mois des messages effroyables…

Interrogée par nos confrères de Télé Loisirs, la comédienne de 40 ans a regretté qu’un couple mixte puisse encore provoquer autant de réactions odieuses. « Sur les réseaux sociaux, on a reçu certains commentaires racistes. Ça m’a toujours étonnée parce qu’on ne fait pas partie de la première génération de couples mixtes. Là, on n’est même pas sur une question religieuse ou autre. C’est vraiment de l’épiderme ! », a-t-elle déploré. Et d’ajouter, affligée : « Je suis consternée encore aujourd’hui de recevoir des menaces de mort, qu’on ait mis mon couple sur des sites nazis ou avoir reçu des menaces sur mes enfants. (…) Juste, c’est désolant. Je suis blessée parce que c’est pas ma France. »

À propos de sa maternité – et sur un terrain plus léger –, Ariane Brodier confiait récemment à nos confrères de Télé 7 jours : « J’adore accoucher ! Autant, je ne suis pas fan de la grossesse, mais j’apprécie l’exploit, presque sportif, de l’accouchement. Je pourrais accoucher tous les jours ! On est face à soi-même, on doit faire appel à son courage. J’aime l’idée que je peux faire quelque chose d’exceptionnel, comme donner la vie. Cela me transcende. » Et de poursuivre : « Je me suis apaisée depuis que j’ai fondé ma famille. Je vis à la campagne, j’ai des poules et je cultive mon potager. »

Pour rappel, le 20 juin prochain, Ariane Brodier publiera son livre Rock Mama (First Editions) dans lequel elle évoque la grossesse et ses aléas sur un ton décalé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here