Asia Argento accusée de viol : Une photo compromettante et des SMS dévoilés

0
72

Accusée de viol par Jimmy Bennett, un jeune acteur avec lequel elle aurait couché en 2013 lorsqu’il était encore mineur, Asia Argento a fermement démenti ces allégations au travers d’un communiqué, affirmant qu’elle n’avait « jamais eu de relation sexuelle » avec son accusateur. Mais une photo et des SMS publiés par « TMZ » viennent la contredire…

Que de rebondissements dans l’affaire Asia Argento. Après que le New York Times eut publié le 19 août 2018 un article à charge contre l’actrice italienne, révélant que cette dernière avait passé un accord financier il y a quelques mois avec le jeune acteur Jimmy Bennett afin d’éviter une plainte (celui-ci affirme avoir été violé par la comédienne en 2013 dans un hôtel de Los Angeles, lorsqu’il était âgé de 17 ans et elle de 37), les révélations s’enchaînent.

Anthony Bourdain mêlé à l’arrangement financier

Mardi 21 août, Asia Argento avait fermement démenti ces accusations. Se disant « choquée », la star de 42 ans affirmait qu’elle rejetait les propos rapportés par le New York Times, assurant qu’elle n’avait « jamais eu de relation sexuelle avec Bennett ». Quelques heures plus tard, un autre communiqué de la comédienne était publié sur Twitter par un journaliste. Dans celui-ci, Asia Argento expliquait qu’un arrangement financier avait effectivement été passé avec Jimmy Bennett (qui lui réclamait de l’argent) sous l’impulsion de son compagnon aujourd’hui décédé, Anthony Bourdain. Le chef a mis fin à ses jours à 61 ans le 8 juin dernier.

« [Bennett] savait que mon compagnon était perçu comme un homme très riche et qu’il devait protéger sa réputation en tant que personnalité très aimée du public. (…) Anthony avait insisté pour que cette question soit gérée de façon privée, ce qui correspondait aussi au souhait de Bennett. Nous avons décidé de gérer la demande d’aide de Bennett avec compassion », a-t-elle écrit, assurant qu’Anthony Bourdain « s’est impliqué personnellement pour lui venir en aide, à condition de ne plus subir d’intrusion dans notre vie privée ». C’est donc le regretté chef qui aurait transmis la somme de 380 000 dollars dans l’accord financier qu’a passé Asia Argento avec Jimmy Bennett.

Asia Argento ne disait toutefois pas pourquoi (et en vertu de quelle légitimité ?) un tel accord a été passé…

Aujourd’hui (22 août), nouveau coup de massue. Le site TMZ publie en effet une photo compromettante qui vient contredire Asia Argento. Sur le cliché, l’actrice est vue allongée dans le lit de l’hôtel au côté de Jimmy Bennett le jour de l’agression présumée. Le duo semble être nu, têtes collées l’une contre l’autre sur l’oreiller.

Des échanges de SMS entre Asia Argento et un(e) ami(e) sont également publiés. Les textos sont datés de lundi 20 août et mardi 21 août, soit lorsque la comédienne était en train de mettre en place sa stratégie de communication pour affirmer qu’elle « n’avait jamais eu de relation sexuelle avec Bennett ». Sauf que dans ces SMS, Asia Argento admet bien avoir couché avec Jimmy Bennett. Elle explique cependant qu’elle ignorait qu’il était mineur au moment des faits. « J’ai eu un rapport sexuel avec lui et c’était étrange. Je ne savais pas qu’il était mineur jusqu’à ce qu’il m’envoie une lettre d’extorsion. Le public ne sait rien, juste ce qu’a écrit le New York Times. Qui donne seulement une version de l’histoire. Le gamin était tout excité et s’est jeté sur moi », a-t-elle notamment écrit.

Lorsque j’avais 17 ans, j’étais en couple avec un homme de 33 ans…

Et de comparer la situation avec l’une de ses précédentes relations amoureuses pour tenter de relativiser les choses. « Lorsque j’avais 17 ans, j’étais en couple avec un homme de 33 ans pendant des années. Je venais juste d’avoir 17 ans », a-t-elle écrit. Mais en Californie, la loi est inflexible : coucher avec un mineur est considéré comme un crime.

Jimmy Bennett, aujourd’hui âgé de 22 ans, aurait contacté avec Asia Argento il y a près d’un an après les accusations de viol portées à l’encontre d’Harvey Weinstein, dont l’actrice, victime du producteur, est l’une des ferventes accusatrices. Selon le New York Times, Jimmy Bennett n’aurait pas supporté de voir Asia Argento se poser en simple victime alors qu’elle serait aussi son bourreau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here