Demi Lovato : Son dealer arrêté avec de l'héroïne et de la kétamine

0
16

Selon les informations de « TMZ.com » le 11 juin 2019, l’ancien dealer de Demi Lovato (responsable de son overdose en juillet 2018) a été interpellé pour un simple vol à l’étalage. En le fouillant, la police a retrouvé sur lui de l’héroïne et de la kétamine…

C’est ce qu’on appelle le karma. Brandon Johnson, l’homme qui avait livré une dose de drogues presque fatale à Demi Lovato sans jamais avoir été inquiété, vient d’être arrêté pour vol à l’étalage. Selon les informations de TMZ.com, en le fouillant, les policiers ont retrouvé de l’héroïne et de la kétamine.

Dans le rapport de plainte, que nos confrères américains ont pu consulter, le dealer est poursuivi pour trois chefs d’accusation : revente et possession d’héroïne et de kétamine, puis vol à l’étalage. Il aurait été arrêté alors qu’il essayait de dérober des produits « luxueux » de la grande enseigne américaine Macy’s.

Des sources judiciaires apprennent à TMZ.com que Brandon Johnson est entré au cours du mois de juin dans le magasin Macy’s de San Fernando Valley (Californie, États-Unis), qu’il a pris un sac à dos Michael Kors, un jean, un sweat Puma puis qu’il est parti dans une cabine d’essayage. L’ancien proche de Demi Lovato en est sorti avec le sac à dos uniquement avant d’essayer de partir du magasin, mais la sécurité l’a rattrapé. TMZ.com indique qu’il y en avait pour près de 440 dollars de produits « volés », soit près de 400 euros.

Le 24 juillet 2018, Demi Lovato était retrouvée inconsciente à son domicile de West Hollywood. La veille, Brandon Johnson lui avait livré deux Oxycodone prêts à priser. Le dealer se fournissait chez un très mauvais laboratoire au Mexique et la drogue qu’il avait fournie à la chanteuse de 26 ans était coupée au fentanyl, qui, à très grosses doses, peut être fatal. Cet opioïde, quarante fois plus puissant que l’héroïne, a des effets similaires à ceux de l’opium. Le fentanyl est l’une des drogues les plus mortelles des État-Unis : en 2016, elle a tué plus de 18 000 personnes, selon les chiffres du Centre national américain des statistiques de santé. Prince serait notamment décédé d’une overdose de fentanyl.

Selon TMZ.com, Brandon Johnson aurait pris la fuite lorsque Demi Lovato, qui était couchée, a montré des difficultés à respirer. Hospitalisée pendant deux semaines, puis internée deux mois en cure de désintoxication, elle avait failli perdre la vie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here